0 - 0,00 €

GRANDPRIX 88 (JUILLET/AOUT 2017)

Disponibilité : En stock

7,40 €

DESCRIPTION RAPIDE

Dans le numéro de juillet-août du magazine GRANDPRIX, retrouvez en couverture Michael Jung. Le Kaiser, c’est bien lui ! GRANDPRIX est également parti à la rencontre de Maelle Martin, Luc Château et Allan Léon. Le dossier, lui, est consacré au aux performances en Coupes des nations. Quelle valeur leur accorder ? L’étalon du mois, lui, est Iolisco de Quinhon.

Qté:

’’Quel que soit le concours, il y a toujours de la pression et de l’enjeui’’, Olivier Guillon
Après quoi peut bien encore courir Michael Jung ? Double champion olympique en titre, triple champion d’Europe en titre, champion du monde en 2010 et vainqueur au moins une fois de quatre des six prestigieux CCI 4* de la planète, le génie allemand pourrait très bien se consacrer au saut d’obstacles, où il s’illustre régulièrement à haut niveau, voire au dressage, dont il maîtrise tous les rouages. Pourtant, l’indétrônable numéro un mondial entend bien continuer à écrire l’histoire du concours complet. À la tête d’une écurie de rêve, le trentenaire a profité de sa participation au CCI 3* de Saumur, fin mai, pour se confier à GRANDPRIX.
 
’’J’ai encore tout à apprendre’’, Maelle Martin
En constant progrès depuis deux ans avec son tout bon Giovani de la Pomme, Maelle Martin, médaillée d’or par équipes et de bronze en individuel aux championnats d’Europe Jeunes Cavaliers de 2012, a enfin pu accéder au très haut niveau. Deuxième de la Coupe des nations de Lummen, fin avril, la jeune femme ne manque ni de talent, ni de volonté, ni d’mabition. Désormais installée à La Boissière-Évole, l’ancienne sociétaire du Pôle France de Saumur se donne tous les moyens pour réussir. Entretien.
 
Luc Château, sport, élevage et bonheur en famille
Quelque peu dans l’ombre des nouvelles stars du complet tricolore, Luc Château n’en reste pas moins une vraie valeur montante de la discipline. Vainqueur en individuel et avec l’équipe de France du CICO 3* de Tattersalls, début juin, en Irlande, ce trentenaire discret et travailleur accomplit une carrière exemplaire sur son fidèle Propriano de l’Ébat, tout en développant avec sa compagne une structure polyvalente dans son Loir-et-Cher natal. Rencontre.
 
Allan Léon, l’endurance dans la peau !
Après avoir arpenté le monde en quête d’enrichissantes expériences professionnelles, Allan Léon a développé une écurie et un élevage d’endurance des plus florissants à Plounéour-Ménez, dans le Finistère. Coureur de fond, triathlète, et surtout cavalier et entraîneur émérite, le Breton, meilleur français des derniers championnats du monde avec Spirit de Crouz, vise désormais les Européens de Bruxelles. Portrait.
 
Quelle valeur attribuer aux performances en Coupes des nations ?
De plus en plus concurrencés par les circuits privés et autres CSI 5*indépendants et généreusement dotés, les vieux CSIO européens peinent un peu plus chaque année à attirer les meilleurs chevaux et cavaliers de la planète. Dès lors, les Coupes des nations s’en trouvent forcément un peu affaiblies. Sans sponsor titre en 2017, le circuit créé par la Fédération équestre internationale pour réunir la plupart de ces nobles et traditionnelles épreuves équestres est régulièrement remis en question. Toujours utilisé par les fédérations nationales pour préparer les grands championnats, reste-t-il un révélateur efficace du niveau sportif des pilotes et montures d’élite?
Alors que la moitié de la saison extérieure s’est déjà écoulée, Grand Prix a compilé les résultats des Coupes disputées partout dans le monde pour établir un classement des meilleures paires du circuit. La rédaction dresse également le portrait de Bianca, la nouvelle pépite de Steve Guerdat, créditée des meilleures statistiques à ce stade de l’année. Enfin, pour essayer d’approfondir le débat, elle a sondé Patrick Caron, Henk Nooren, Rodrigo Pessoa, Kevin Staut et Uliano Vezzani, cinq grandes personnalités du saut d’obstacles dont les analyses et propositions ne manqueront pas de nourrir les réflexions en cours.
 
Iolisco de Quinhon, un père complet
S’il ne fait pas partie des stars du marché de l’étalonnage, Iolisco de Quinhon, ancien bon performer, est particulièrement intéressant par sa polyvalence, ayant engendré de bons gagnants tant en saut d’obstacles qu’en concours complet. Il est notamment le père de Qalao des Mers, numéro deux du dernier classement mondial des chevaux de complet.
 
Et aussi, retrouvez comme chaque mois, les pages Jeunes chevaux, Poneys, vétérinaire...

Taille Non
Couleur Non
Genre Non
Couverture du Magazine Non